Cameroun – Gestion efficiente des CTDS: L’indice du développement local adopté

Cameroun – Gestion efficiente des CTDS: L’indice du développement local adopté 1

Cameroun – Gestion efficiente des CTDS: L’indice du développement local adopté

C’était au cours de la session extraordinaire du Conseil National de la décentralisation tenu, hier 07 mai à Yaoundé. Une séance présidée par le Premier ministre chef du gouvernement Chief Dr. Joseph DION NGUTE.

Le baromètre de la décentralisation au Cameroun est désormais en place. Cet outil vient ainsi permettre d’évaluer le niveau de développement optimal que chaque collectivité doit atteindre afin de regarder quels sont les efforts qu’il y’aurait à faire pour que ce niveau de développement soit atteint. Également, quels sont les secteurs sur lesquels les efforts doivent être portés. Pour le Ministre de la Décentralisation et du Développement Local par ailleurs vice président du Conseil National de la Décentralisation Georges ELANGA OBAM,  « C’est un outil qui va permettre qu’on améliore la qualité de la péréquation de la distribution des ressources entre les collectivités. En outre c’est un outil qui va permettre à nos partenaires techniques et financiers de savoir dans quels domaines, ils doivent intervenir chez nous. Enfin c’est un outil qui va permettre dans le cadre de l’implémentation d’un projet que nous avons avec la Banque Mondiale quels sont les éléments dont on peut faire usage pour améliorer les performances des collectivités afin qu’elles bénéficient de plus de subventions. »

Il faut noter que l’élaboration et la validation de cet outil n’a pas été un long fleuve tranquille. « Ce qu’il faut retenir est que l’indice de développement local du Cameroun a été adopté moyennant quelques corrections. C’est un outil dont le développement nécessite quelques efforts encore…  » indique le MINDDVEL. Par ailleurs il précise que les travaux se sont faits sur un échantillon de 40 communes.  Cependant, « … nous voulons étendre les travaux sur l’ensemble des 360 communes et les 14 communautés urbaines pour que la robustesse de l’indice soit avérée. » précise Georges ELANGA OBAM.

Hervé FOUDA

Abena Jonas
Journaliste et web journaliste, directeur des publications du journal Afrikinfo.net, Température  Contact : 697608331 ( Whatsapp ) Email : [email protected] // [email protected]