Cameroun- Valorisation du manioc : La 6ème édition de la foire du manioc et ses dérivés promet du venez voir

Cameroun- Valorisation du manioc : La 6ème édition de la foire du manioc et ses dérivés promet du venez voir 1

Cameroun- Valorisation du manioc : La 6ème édition de la foire du manioc et ses dérivés promet du venez voir

Une conférence de presse a été donnée, ce 20 septembre, en vue de présenter les contours de cette 6ème édition. Romuald Dzomo, délégué général de Ani-International et par ailleurs promoteur de la Foire du manioc a fait l’état des lieux des précédentes éditions tout en mettant un point d’honneur sur l’impact de cette foire sur la vie associative féminine en particulier et des camerounais en général.

Il faut dire qu’il faut s’appeler Romuald Dzomo pour maintenir le cap de l’organisation de la foire du manioc et ses dérivés. Malgré les difficultés auxquels ANI-INTERNATIONAL fait face, le rendez-vous annuel qui est à sa 6ème année suit son bonhomme de chemin. Selon Romuald Dzomo, la force de continuer ce périple est la suite des résultats obtenus au regard de ce qui est parcouru durant ses quelques années. En effet, la vision stratégique de la foire est de favoriser la valorisation de la production locale, la promotion de l’import-substitution, la diversification de l’économie locale, la promorion de la transformation locale du manioc, la promotion de l’agrobusiness et de l’entrepreneuriat agricole.

De ce fait, à travers la foire du manioc, plusieurs associations et coopératives féminines se sont constituées autour de cette tubercule qui regorge d’énormes potentiels nutritifs et commerciaux. Aujourd’hui ses associations et coopératives sont rendues à la phase de la transformation artisanale. Parmi les dérivés produites, des biscuits, des beignets, des gâteaux, du gari, du bâton de manioc, de l’amidon et bien d’autres…

Quelques dérivés du manioc exposées au cours de cette conférence de presse
Quelques dérivés du manioc exposées au cours de cette conférence de presse

Cependant, beaucoup reste à faire. Il s’agit de passer de la production artisanale à la production industrielle. Raison pour laquelle il ne faudrait pas s’arrêter en si bon chemin. Cette sixième édition qui connait l’accompagnement de la marque de boisson ORIGIN, se veut innovatrice. Elle se fera en deux tons. Dans un premier temps, à Sa’a. Selon le programme, à Sa’a va se tenir un match de gala devant opposé l’équipe de Sa’a aux mamans de la Lekié, ensuite une ouverture avec les autorité de la Lékié. Il est aussi prévu à Sa’a, une campagne de santé qui sera menée par l’association Ascovid, des animations, et une caravane.

Pour la première que la foire se déporte dans la ville de Yaoundé, la deuxième phase de cette deuxième édition qui va se tenir à l’esplanade de l’hôtel de ville de la commune de Yaoundé 1 prévoit, une ouverture officielle en présence des autorités administratives, municipales, traditionnelles et religieuses du département du Mfoundi ; aussi dans l’agenda, des jeux concours notamment, l’ORIGINAL CASSAVA AWARD, le concours historique du plus long bâton de manioc, celui du plus grand stand et aussi le concours des miss et master cassava. En soirée, des animations en live, exposition et vente des produits dérivés du manioc. D’après les organisateurs, les participantes sont « principalement les femmes qui viennent de la LÉKIÉ, des réseaux des productrices, conservatrices de manioc, des coopératives. Elles vont exposer les produits qu’elles ont transformées. »

Abena Jonas
Journaliste et web journaliste, directeur des publications du journal Afrikinfo.net, Température  Contact : 697608331 ( Whatsapp ) Email : [email protected] // [email protected]