Cyclisme- Grand Prix des Montagnes Flavien Guetsa : « Les cyclistes présents dans la caravane nous ont donné du grain à moudre. »

Cyclisme- Grand Prix des Montagnes Flavien Guetsa : « Les cyclistes présents dans la caravane nous ont donné du grain à moudre. » 1

Cyclisme- Grand Prix des Montagnes
Flavien Guetsa : « Les cyclistes présents dans la caravane nous ont donné du grain à moudre. »

Le président de la Fenap vélo AC, Flavine Guetsa, dresse le bilan de cette 21e édition de la randonnée pascale des montagnes, mais aussi se projette sur les autres compétitions à venir, ainsi que sa vision pour cette saison.

Je suis très heureux pour le bilan très positif d’une randonnée qui ne s’annonçait pas sur de très bons auspices notamment au niveau de la promptitude de son organisation et du fait que les choses se soient mises sur pieds au fur et à mesure. Les cyclistes présents dans la caravane nous ont donné du grain à moudre. Nous n’avons pas connu d’incident majeur. Malgré, les longues distances parcourues. C’est un motif d’encouragement pour moi et une manière aussi pour moi de les rendre hommages. Les nouveaux coureurs ont marqué la randonnée par leur niveau de compétitivité. Cela me fait énormément plaisir. Au terme de cette saison, nous devons être capables de dire que nos meilleurs coureurs sont les meilleurs d’Afrique Centrale. Nous allons même susciter des confrontations au niveau national et même international. Nous sommes prêts parce qu’après 21 randonnées pascales des montagnes, il ne reste plus qu’à viser encore un peu plus loin. Cela dit, nous n’avons pas de clivage avec quel qu’organisation que ce soit. Parce que la Fenap vélo a pour but essentiel de réunir les jeunes, de les préparer comme dans un incubateur et les suivre. Je peux dire que vous nous avez donner raison dans la mesure où la première prescription était de se protéger de toutes les difficultés qui viennent dans le peloton à cause des impératifs de la route aussi bien sur la route bitumée que sur la route en terre avec les cailloux, les montagnes, les grands virages et les ponts. Ma crainte était que les nouveaux, peu habitués a ce genre de circuit nous laissent des souvenirs regrettables. Fort heureusement, cela n’a pas été le cas. A tous ceux-là, j’adresse mes félicitations et ma gratitude.

Propos recueillis par Myriane DJAMEGNE

Abena Jonas
Journaliste et web journaliste, directeur des publications du journal Afrikinfo.net, Température  Contact : 697608331 ( Whatsapp ) Email : [email protected] // [email protected]