Football : « (…) d’atteindre la finale et mettre tout en œuvre pour gagner la coupe d’Afrique des nations Cameroun 2021 »

Football : « (…) d’atteindre la finale et mettre tout en œuvre pour gagner la coupe d’Afrique des nations Cameroun 2021 » 1
Football : « (…) d’atteindre la finale et mettre tout en œuvre pour gagner la coupe d’Afrique des nations Cameroun 2021 »

Tel est l’un des objectifs phares de la mission du nouvel entraîneur des lions indomptables, Antonio Conceiçao Da Silva Oliviera prescrit par le Ministre des Sports et de l’Education Physique, le Professeur Narcisse Mouelle Kombi. C’était au cours de la cérémonie de signature du contrat tripartite ce 4 octobre à Yaoundé.

Nommé le 20 septembre dernier, Antonio Conceiçao Da Silva Oliviera et ses adjoints, François Omam Biyick et Jacques Célestin Songo’o ont pris officiellement les commandements de la sélection nationale du Cameroun. Le technicien portugais sera à la tête des champions d’Afrique 2017 pour une durée de 2 ans renouvelable. Les missions à lui assignées par le Ministre sont entre autres : « (…) d’atteindre la finale et mettre tout en œuvre pour gagner la coupe d’Afrique des nations Cameroun 2021,  de qualifier le Cameroun à la phase finale de la coupe du monde 2022 au Qatar, d’améliorer le rang du Cameroun dans le classement FIFA (…) etc…»

Âgé de 58 ans, le sélectionneur portugais possède dans son effectif quatre techniciens à savoir le préparateur physique, l’entraîneur en second, l’analyste vidéo et l’agent de liaison. Selon le Ministre, le nouvel patron du banc de touche va résider au Cameroun précisément à Yaoundé.

Football : « (…) d’atteindre la finale et mettre tout en œuvre pour gagner la coupe d’Afrique des nations Cameroun 2021 » 3
Signature du contrat tripartite (Minsep, Fecafoot et Entraîneur)

Au cours de la cérémonie de la signature du contrat tripartite, le ministre n’a pas donné le montant du contrat et, il a précisé que le coach est un employé de l’Etat Camerounais avant d’être mis à la disposition de l’instance faîtière nationale du ballon rond. Toutefois, le Minsep a indiqué « seuls les meilleurs doivent avoir vocation à être sélectionnés ou appelés en tout rigueur, impartialité et objectivité », avant de conclure « vous serez jugé comme le maçon au pied du mur ».