» L’espoir de Jasny  » : Une œuvre qui donne l’espoir de vivre

première de couverture de l'ouvrage Espoir de Jasny
 » L’espoir de Jasny  » ouvrage présenté, il y a quelques mois dans la salle de conférence du Secrétariat d’Etat à la défense (SED) à Yaoundé, est l’œuvre d’Achille Junior Ndjock Sieleye.
manque d’espoir est la conséquence de la débauche de la jeunesse Camerounaise. L’alcool, la drogue, le crime, le viol, la corruption et bien d’autres sont là quelques tars sociaux qui ternissent l’image du fer de la nation. et pourtant c’est dans cette débauche qu’il trouve sonbonheur. or, cette jeunesse semble avoir oublier cet adage qui dit :  » A cœur vaillant rien n’est impossible  » . Malgré les problèmes que l’on rencontre de jour en jour, il n’est pas question de baisser les bras, car, la vie n’est pas facile. Ceci résume l’histoire à la fois pathétique et glorieuse du héros  » Jasny  ».
La première publication d’Achille Junior Ndjock Sieleye intitulée  » L’espoir de Jasny  » est parue aux éditions Edilivre. Elle contient 79 pages, fragmentée en cinq parties. L’auteur nous fait voyager dans le monde de Jasny. Un monde où se mêlent et s’entre mêlent illusions et déceptions. La vie du héros n’a pas été un long fleuve tranquille. Face aux épreuves ô combien difficile, le héros a tout de même tirer son épingle du jeu dans un monde où certaines personnes auraient jeté l’éponge. La volonté de réussir le pousse  à s’offrir une place de choix au sein de la prestigieuse école nationale d’administration et magistrature (ENAM) option greffe. Plusieurs années de souffrances se sont vues récompenser par une belle réussite. Cette dernière s’est magnifiée grâce à son espoir.
Dans l’entame de l’histoire, rien ne promettait que le jeune homme dût avoir un fabuleux destin comme mentionné à la fin de l’œuvre. Jasny perd sa tendre maman lorsqu’il est encore tout petit. Ses grands-parents le recueillent mais, perdent également la vie quelques années plus tard. Sa tante prendra le relai. Aidée de quelques membres de la famille, elle parvint à subvenir à ses besoins jusqu’au retour du père prodigue qui l’avait abandonné quelques années plus tôt. Financièrement, les choses se stabilisent. Mais Jasny, comme poursuivi par une malédiction, voit son nouveau bienfaiteur passer de vie à trépas. Cette succession de malheurs, devient une sorte de catalyseur pour Jasny, qui prettera serment de se battre avec toute la hargne nécessaire pour se frayer une voie vers le soleil.
L’œuvre littéraire est écrit par un jeune camerounais pluridimensionnel. En plus d’être écrivain,  Achille Junior Ndjock Sieleye est journaliste. Par dessus tout, il sert son pays au sein des forces de défenses Camerounaise comme gendarme.
L’histoire de Jasny est de ce fait son premier opus qui fait un plaidoyer pour la reconsidération et la réappropriation des valeurs telles que la persévérance, la détermination, l’honnêteté et l’abnégation.