mai 2022
L M M J V S D
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

Sport – Fécatennis de table : Les champions de l’édition 2018 sont connus

Sport - Fécatennis de table : Les champions de l'édition 2018 sont connus 1

Les clubs de tennis de table Bépanda, Institut Universitaire du Golfe de Guinée ((IUG) et Vent de la Lékié sont les différents champions de la coupe du Cameroun  saison 2018. Ces formations ont tour à tour disputé leurs différentes confrontations dans les  catégories vétéran, seniors dames et messieurs. C’était le 15 septembre dernier à Yaoundé.

A l’issue des quarts et demi-finales, certains  pongistes ont eu leur ticket de qualification aux différentes finales. Le bal de cet ultime combat a été ouvert par les séniors dames. A l’affiche, les filles de l’Institut Universitaire  du Golfe de Guinée (IUG) s’opposaient à leur homologue de l’Association pour la Vulgarisation du Tennis de Table (Asvutt). Après une rencontre âprement disputée, les pongistes de l’UIG ont été sans merci à la formation Asvutt en s’imposant sur le score de trois buts à zéro (3 sets à 0). Taïmési ancienne championne du Cameroun et membre du club Asvutt n’a pas pu faire mieux pour renverser la tendance. Elle et ses coéquipières sont tombées face à un redoutable bloc venu de Douala. « (…) elle a mieux joué que moi ; je la félicite, elle était plus en forme que moi. C’est vrai qu’elle a faite des services qui m’ont un peu surpris mais je n’ai pas eu assez de temps pour m’adapter. Au moment où, je voulais m’adapter elle a pris le dessus » a indiqué la joueuse Taïmési. Après 2017, les pongistes dames de l’IUG ont de nouveau écrit l’histoire. Pour le club de l’établissement supérieur privé de Douala, le trophée de la coupe du Cameroun n’a pas été facile. « Mon adversaire est une ancienne championne du Cameroun(…) mais ça n’a pas été facile malgré son retour. J’ai pu passer au-delà de ça pour remporter ce match » s’est exulté l’une des joueuses de l’UIG, par ailleurs l’artisane de cette distinction, Sorelle Nguimfack.

Chez les séniors messieurs, l’IUG version masculine a croisé le fer avec le tout nouveau club Vent de la Lékié. Ce dernier dont l’existence date de deux ans, a damné le pion aux pongistes de l’Institut. Cette confrontation très alléchante et captivante n’a pas laissé indifférent le public. On dirait David contre Goliath. Mais cette fois-ci le petit poussin ne s’est pas laissé marcher dessus. Les joueurs de l’IUG ont été surpris de la qualité des jeux démontrés par les trois pongistes de la Lékié. « J’ai cru que ça devrait être facile (…) C’est une grande déception pour l’équipe parce qu’on comptait sur moi pour revenir…» a lancé l’un des joueurs de l’IUG, Smith Soh. Pour l’équipe victorieuse, c’est un coup d’essai coup de maître. « Je suis vraiment content de gagner cette coupe » a précisé, l’un des joueurs du Vent de la Lékie, Gilles Tsimi. A lui de poursuivre, « On est soudé, on a différent style de jeu dans notre équipe » pour ainsi exprimer l’état du tout nouveau club qui a déjà dans sa gibecière une coupe du Cameroun. Côté Vétéran, Bépanda de Douala s’est imposé sur Canon au score de trois buts à un (3sets à 1). A l’issue des différentes prestations de diverses équipes, le patron de la Fécaténnis de table a jugé très satisfaisant les divers affrontements. « Le niveau est bon, il s’améliore. Nous devrons faire beaucoup d’efforts en ce qui concerne les filles » Pour lui, la formation des formateurs est un pan efficace pour pérenniser la discipline au pays de Roger Milla. « En août (2018… Ndlr), nous avons organisé un training code pour les entraineurs (…) ces entraineurs vont repartir former les enfants et c’est ça la voie de l’avenir. (…) Si nous formons les enfants à six ans qu’ils entrainent très régulièrement à dix ans ils seront des bons joueurs et ils resteraient qu’on leur apprenne la tactile. Et dont, à quatorze ans ils pourront défendre les couleurs du Cameroun dans les championnats d’Afrique cadets et juniors ».