Basketball- finales régionales du Centre – Onyx dames et FAP messieurs sacrés

Basketball- finales régionales du Centre - Onyx dames et FAP messieurs sacrés 1

Le suspense a été intense lors de la finale seniors dames remporté 77-76 par Onyx face à Overdose ; chez les messieurs c’est sans surprise que FAP l’emporte 84- 61 face à la BEAC.

Les finales du championnat régionales de basketball dans le centre ont livré leurs copies ce 24 juillet 2022. Ainsi, les catégories mixtes U16 et U18 mais également les seniors ont répondus présents a ces finales très enlevées pour certaines. « Le niveau monte. Nous avons vu la ligue 2 et on va dire les quatre équipes qui ont fait les demi-finales méritaient d’aller au niveau de la Ligue 1. Mais finalement on va avoir deux équipes. Ça montre que les espoirs progressent au niveau de la Ligue 1 ont a vu des équipes qui ont progressé par rapport au début de saison. On est content on sent que ça monte surtout au niveau des petites catégories, on a emmenés les U16 cette année, même chez les U14 on a vu un très beau match en finale. On commence de plus en plus tôt, on voit que le niveau monte assez vite c’est ça qui est intéressant. », Souligne le président de la ligue de basketball du Centre Yves Tsala.

Dans la finale seniors dames, Onyx a pris le meilleur contre toute attentes sur son éternel rivales Overdose dans les toutes dernières secondes de la rencontre. « Je suis très contente parce que ça été très dur, nous avons été menées tout au long du match et gagner à la fin on ne peut que remercié le seigneur. Cette victoire vient sauver notre fin de saison. Je dédie cette victoire à notre coach et à mes coéquipières. », Se réjouis Océane Kenembeni de l’académie Onyx.

FAP MESSIEURS PLUS FORT QUE BEAC

La marche était visiblement très haute pour BEAC face à l’ogre FAP en finale. Mais sans être ridicule, BEAC a montré du caractère et, dans quelques phases de jeu a fait douter ses adversaires qui ont dû s’employer pour finalement l’emporter. Pour le coach de FAP Simon Barbi, la cerise sur le gâteau était de tout rafler au niveau national. Nos adversaires au niveau local doivent travailler davantage. Mais l’objectif majeur du club cette saison était de briller au niveau international.

Après plusieurs d’années d’hibernation BEAC reviens au-devant de la scène, avec une meilleure organisation matérielle, l’équipe aura son mot dire l’ors du prochain acte. Son coach actuel Louis Patrick Nama nous l’a d’ ailleurs confié, tout en promettant de se remettre au travail dans l’optique de revenir plus conquérant lors de la prochaine saison.

MD