Travaux publics : Une nouvelle entreprise entre au Cameroun

Travaux publics : Une nouvelle entreprise entre au Cameroun 1

La structure a été présentée, récemment au ministre des travaux publics Emanuel Nganou Djoumessi.

Après avoir été reçus l’onction du premier ministre camerounais Joseph Dion Nguté, les cadres de l’entreprise internationale Micano sont orientés vers le Ministre des travaux piblics ( Mintp) Emanuel Nganou Djomessi. L’audience qui leur a été accordé, avait ainsi pour objectif, entre pour le Mintp de prendre contact avec les responsables de la structures. Quant à elle, il était question de présenter ses atouts.

Accompagnés du maire de Meyomessala, les cadres du groupe d’entreprises rassure et se sens prête à se lancer de le feu de l’action. Selon le maire de Meyomessala, « l’entreprise qui est en train de s’installer au Cameroun répond à plusieurs préoccupations, qui constituent des points de développements de notre pays. Aujourd’hui, nous avons eu l’opportunité d’avoir une audience avec le Mintp parce que ceux-ci apportent une réponse aux problèmes de routes qui vois savez est un point culminant dans le programme des grandes réalisations du chef de l’État » . De plus, « le partenaire qui nous q reçu, il n’y a pas très longtemps au Nigeria, présentait donc non seulement une bonne capacité financière mais également du matériel adéquat. C’est pour cette raison que nous avons proposé de venir présenter ses opportunités de travail au Cameroun. », justifie -il.
Un test à domicile
Entend que poli couroi entre l’État camerounais et l’entreprise multinationale, le maire de Meyomessala propose de faire des essais sur les routes de sa commune dans le Dja et Lobo. «  vous savez, on a coutume de dire, et ce qui est vrai est que, là où la route passe, le développement suit. Par conséquent, si nous voulons avoir des projets agricoles, il faut pouvoir pensé à écouler nos produits. Et le cas échéants aujourd’hui est que les localités, ces populations en qui on encourage de faire l’agriculture manque largement les moyens de faire évacuer leurs produits. C’est dans ce sens que le ministre des travaux publics avait fait un recensement des routes de Meyomessala qui demandent à être aménagées pour permettre l’évacuation des produits des populations. Donc le Kilométrage a été fait par les services d’études du Mintp et aujourd’hui, nous sommes passés à la phase de recherche des financements et également des entreprises qui pourraient faire le bon travail. »

Abena Jonas
Journaliste et web journaliste, directeur des publications du journal Afrikinfo.net, Température  Contact : 697608331 ( Whatsapp ) Email : [email protected] // [email protected]