Cameroun- Boumba et Ngoko : les populations sollicitent le bitumage de la route Batouri-Yokadouma-Moloundou

Cameroun- Boumba et Ngoko : les populations sollicitent le bitumage de la route Batouri-Yokadouma-Moloundou 3

Cameroun- Boumba et Ngoko : les populations sollicitent le bitumage de la route Batouri-Yokadouma-Moloundou

Les élites de cette partie de la région de l’Est Cameroun ont profité de la réunion de concertation, tenue le 14 juin, dans la salle des réunions de la CNPS et animée par l’ingénieur de l’État, pour faire entendre leurs doléances.

Le Ministre des travaux publics est depuis deux jours sur le terrain. Après les chantiers routiers de la région du Centre, Emmanuel Nganou Djoumessi poursuit son périple dans la région de l’Est où il y est toujours. La journée d’hier qui a été fortement marquée par une série de concertation à donner l’opportunité dans un premier temps de faire l’état du réseau routier dans le département et apprécier les projets en cours. De l’évaluation faite en présence des toutes les parties prenantes, il ressort que les efforts consentis par le gouvernement dans ce département sont chiffrés à plus de 10 Milliards en ce qui concerne la maintenance du réseau routier.
A l’entame de cette importante concertation, la présence du Ministre des Travaux publics, avec à ses côtés le Secrétaire d’Etat auprès du Ministre des Travaux publics chargé des Routes Armand Ndjodom et le Préfet de la Boumba et Ngoko, a été fortement saluée par le maire de la ville de Yokadouma.
Occasion pour le magistrat municipal, d’exprimer dans un premier temps, la reconnaissance de la population à l’endroit du président Paul BIYA, pour les efforts consentis dans le domaine de l’entretien du réseau routier surtout que le trajet Yokadouma-Bertoua est passé de 12 heures à 3 heures de temps, en fonction de son véhicule. Par la suite, il ne manque pas de relever des besoins exprimés par les populations de la Boumba et Ngoko, notamment, la construction d’un pont sur la rivière Mbangue, le bitumage de la route Batouri-Yokadouma-Moloundou et le bitumage de la voirie de la ville de Yokadouma.Cameroun- Boumba et Ngoko : les populations sollicitent le bitumage de la route Batouri-Yokadouma-Moloundou 5

D’une manière globale

S’agissant du réseau routier dans la Boumba et Ngoko, l’on note que plusieurs travaux sont en cours, pour un effort gouvernemental chiffré à près de 10 Milliards, dans un contexte difficile, non compris les dotations allouées aux collectivités territoriales décentralisées dans le cadre du transfert des ressources. Cet effort se traduit concrètement à travers l’entretien de la section Ngoura II-Ndelele- Yola- Gari Gombo- Yokadouma (155,5km) où le temps de parcours a été réduit de 8 heures; l’entretien périodique aux produits stabilisants de la section Inter 10-Nguilili-Kika-Carf 27-Socambo-Frt Congo sur un linéaire de 154,5 km; l’entretien de la route Banana-Mokounounou (24 km) et l’entretien périodique aux produits stabilisants de la section Yokadouma-Bangué-Moloundou sur un linéaire de 221,62 km. Le département de la Boumba et Ngoko est ainsi l’une des unités administratives les mieux loties en matière d’entretien routier, avec un linéaire total de plus de 600 km couvert par des contrats actifs pour la plupart. S’agissant précisément des travaux sur la route Inter N10-Nguilil-Kika-Carf 27-Socambo-Frt Congo, les travaux viennent d’être attribués à l’entreprise Confex-Cam pour un montant de 1 830 607 913 f cfa TTC. Les travaux ont démarré le 01 juin 2022 et l’entreprise est mobilisée sur le terrain. Sur la section Banana-Mokounounou, les travaux sont presque achevés avec un niveau d’avancement de 95%.
Il est en outre prévu la construction de deux barrières de pluies témoins, selon les nouvelles configurations adoptées par le MINTP, sur la route Batouri-Ngoura 2- Yokadouma et Ngoura 2 -Kentzou. Des conventions pour le cofinancement des travaux d’entretien ont par ailleurs permis de rendre fluide la circulation sur les axes Kila-Mambele (56,20 km) dans l’arrondissement de Moloundou; Yokadouma-Mboy (55 km) dans l’arrondissement de Yokadouma; Inter Libongo-Mboy (151 km) et Libongo-Koumela (95 km), pour un montant de plus de 5 Milliards.
Le Ministre des Travaux publics a relevé la nécessité de mettre les informations liées à l’exécution des projets à la disposition des riverains. Il a par conséquent instruit des ateliers de lancement des travaux animés par le Préfet à l’effet d’informer les acteurs de l’objet du projet, sa durée d’exécution et l’étendue des prestations. Il a en outre annoncé l’installation de quelques ponts en sections modulaires sur des rivières de franchissement dans le département de la Boumba et Ngoko.

Abena Jonas
Journaliste et web journaliste, directeur des publications du journal Afrikinfo.net, Température  Contact : 697608331 ( Whatsapp ) Email : [email protected] // [email protected]