mai 2022
L M M J V S D
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

Cameroun- Centrale hydroélectrique de Nachtigal : Thomas Östros touche du doigt les avancées

Cameroun- Centrale hydroélectrique de Nachtigal : Thomas Östros touche du doigt les avancées 3

Cameroun- Centrale hydroélectrique de Nachtigal : Thomas Östros touche du doigt les avancées

Le vice-président de la Banque Européenne d’Investissements Thomas Östros au cours de son séjour en terre camerounaise, s’est rendu, le 5 mai 2022, à Nachtigal où se construit le plus grand projet énergétique jamais soutenu par la BEI au Cameroun. Accompagner du ministre camerounais en charge de l’eau et de l’Énergie Gaston Eloundou Essomba, l’hôte a touché du doigt ce sui est fait grâce au soutien apporté par la BEI à l’investissement dans l’énergie propre en Afrique.

Thomas Östros aurait été satisfait de ce qu’il a vu sur le chantier de construction de la centrale hydroélectrique de Nachtigal. Il l’a fait savoir à travers sa confirmation à continuer à soutenir le projet qui vise à satisfaire la demande des populations camerounaises en énergie électrique. En effet, il s’agit d’un modèle mis en avant en tant que modèle d’énergie propre en Afrique. C’est environ 6 millions de personnes devant donc profiter d’un meilleur approvisionnement en énergie, une fois la centrale hydroélectrique de Nachtigal d’une capacité de 12 GW ; achevée. « Cet ouvrage va effectivement permettre d’établir l’équilibre entre l’offre et la demande dans le secteur de l’électricité. En terme de calendrier, en dépit des difficultés dues au COVID-19, aujourd’hui, npus avons un niveau de progression satisfaisant avec un taux de réalisation autour de 60 % . L’ouvrage qui comporte 7 machines qui devrait entrer en production au plus tard à la fin de l’année 2024 avec la première machine qui devrait en principe rentrer en production en septembre 2023. Donc en terme d’éléments de calendriers, nous travaillons d’arrache pied pour que l’ouvrage commence à produire en août-septembre 2023 et que l’ouvrage soit complètement achevé avant la fin de l’année 2024. » confie le ministre de l’Eau et de l’Énergie. Aussi ajoute il, « La construction de l’ouvrage seul ne suffit pas. Il faudrait qu’il y ait des ouvrages qui devraient permettre que cette énergie soit injectée dans le réseau notamment le poste de Nyom II qui incombe à la partie gouvernementale et notamment la SONATREL et les gravaux de Nyom II ont également démarrer. Nous faisons donc tout pour que ce post là soit achevé d’ici la fin de cette année. À côté de NYOM II il faut construire des lignes associées à partir de Nyom II jusqu’à Oyom-Abang ; à partir de Nyom II jusqu’à Ngousso. Ce sont ces ouvrages qui vont permettre l’évacuation de cette énergie et de l’amener auprès des ménages. »
Le coût total du projet devrait s’élever à 1,2 milliard d’EUR. Dans le cadre d’un partenariat public-privé, la BEI participe au financement conjoint du projet aux côtés d’un vaste groupe de bailleurs de fonds, parmi lesquels figurent 10 autres institutions de financement du développement et 4 banques commerciales locales, sous la coordination de l’IFC. C’est en 2018, que la BEI a accordé un prêt à long terme de 50 millions d’EUR à l’appui de ce grand projet du secteur privé dans le domaine de l’électricité en Afrique.

Grâce à cette centrale auxquels s’associent d’autres grands ouvrages, le Cameroun se classe en effet au troisième rang en termes de potentiel hydroélectrique en Afrique subsaharienne.
Après sa mise en service, la centrale de Nachtigal portera à 30 % la part de l’approvisionnement électrique du pays avec une énergie propre et à bas coût, ce qui concourra à dynamiser la croissance économique.
« L’investissement dans une énergie propre est indispensable à la prospérité économique et à la réduction des émissions de carbone. La Banque européenne d’investissement se réjouit de financer la construction de l’impressionnante centrale hydroélectrique de Nachtigal dans le cadre de son appui aux investissements visionnaires dans les énergies renouvelables sur le continent africain. La centrale de Nachtigal fournira de l’électricité à des conditions abordables à plus que 6 millions de personnes ici au Cameroun », indique Thomas Östros, vice-président de la Banque européenne d’investissement.
La centrale hydroélectrique de Nachtigal est située en aval du barrage de Lom Pangar, également financé par la BEI. La centrale exploite l’eau retenue dans ce réservoir stratégique afin de produire de l’électricité en toutes saisons.
La centrale hydroélectrique de Nachtigal est actuellement en cours de construction sur le fleuve Sanaga, non loin des chutes de Nachtigal, à 65 km au nord-est de Yaoundé. Elle sera raccordée au réseau électrique national par une ligne de transport d’électricité de 50 km.Cameroun- Centrale hydroélectrique de Nachtigal : Thomas Östros touche du doigt les avancées 6

Abena Jonas
Journaliste et web journaliste, directeur des publications du journal Afrikinfo.net, Température  Contact : 697608331 ( Whatsapp ) Email : [email protected] // [email protected]