Cameroun- Chefferie traditionnelle dans le SUD: Un vent de révolution souffle autour de la succession

Cameroun- Chefferie traditionnelle dans le SUD: Un vent de révolution souffle autour de la succession 1

Cameroun- Chefferie traditionnelle dans le SUD: Un vent de révolution souffle autour de la succession

La quinzième édition de l’Assemblée Générale du forum des Chefs traditionnels de la Région du Sud s’est refermée à Ambam le 08 Décembre 2022 sous fond de redynamisation du commandement traditionnel.

En tous points de vue la concertation d’Ambam se voulait être un renforcement des capacités des chefs traditionnels qui doivent jouer à fond leur rôle d’adjuvants dans l’épanouissement des populations de leurs localités respectives. Le cadre de concertation a permis de faire un état des lieux de la Chefferie traditionnelle dans la Région du Sud. Les différentes prises de parole sous forme d’exposés ou de discours ont tourné autour de l’élaboration d’une stratégie sur l’harmonisation de la succession au sein de l’institution cheffale. Pour Sa Majesté René Désiré Effa President Régional du forum des Chefs traditionnels du Sud  » généralement la succession est mal faite par simple ignorance soit des populations soit de l’administration. Mais il y a également le rôle trouble d’une certaine élite qui influence le processus de désignation des chefs traditionnels ».

Poser un diagnostic clair

A travers les travaux en plénière, en ateliers, les débats, les recommandations et les résolutions finales on a pu noter une exhortation des seigneurs de la forêt et des sirènes des eaux à une plus forte implication dans l’impulsion du développement socioéconomique, la préservation de l’héritage culturel dans la Région du Sud et surtout la garantie de la paix dans les communautés. Les
Chefs traditionnels ont été édifiés sur le code pénal et le code de procédure pénale traduits en langue boulou par l’honorable Jean Jacques Zam et les leçons de la deuxième édition de la semaine du foncier au Cameroun. La promotion et la valorisation du pouvoir ancestral dans la Région du Sud ont constitué des grosses attractions de la rencontre d’Ambam.

Revaloriser l’autorité cheffale

Au terme des trois jours de réflexion le Conseil Régional des Chefs traditionnels du Sud a accouché d’un code d’éthique et de déontologie. Ceci au regard de quelques dérapages souvent observés dans le fonctionnement de l’institution cheffale et du comportement au quotidien de certains chefs traditionnels. Le Conseil Régional des Chefs traditionnels du Sud entend à travers cette démarche encadrer les jeunes générations au sujet des valeurs ancestrales. Selon Sa Majesté René Désiré Effa  » il faut absolument harmoniser le processus pour éviter tout dérapage susceptible de miner la corporation ».
C’est une nouvelle page qui s’ouvre dans l’histoire de la Chefferie traditionnelle dans la Région du Sud. Pour accompagner cette dynamique Félix Nguélé Nguélé le Gouverneur de la Région du Sud et Emmanuel Mve Elemva le Président du Conseil Régional du Sud ont été ennoblis. Sans doute une plus value pour ces assises d’Ambam.

MAGLOIRE ESSONO

Abena Jonas
Journaliste et web journaliste, directeur des publications du journal Afrikinfo.net, Température  Contact : 697608331 ( Whatsapp ) Email : [email protected] // [email protected]