Cameroun- lutte contre les accidents de la circulation routière : Ngalle Bibehe pointe son nez dans certaines agences sans prévenir

Cameroun- lutte contre les accidents de la circulation routière : Ngalle Bibehe pointe son nez dans certaines agences sans prévenir 1

Quatre agences de voyage interurbaines ont reçu, le 20 juillet dernier, à Douala, la visite du ministre des transport Jean Ernest Massena Ngalle Bibehe.

Surprenant  plusieurs transporteurs, Jean Ernest Massena NGALLE BIBEHE a effectué une descente inopinée dans quatre agences de voyages, notamment  Garantie Express, Buca Voyages, Touristique voyages ainsi que FINEXS.

Ce qui lui a permis de toucher du doigt le vécu quotidien dans ces agences de voyages avant de donner des instructions pour l’amélioration du fonctionnement de ces agences.

Au cours de sa descente sur le terrain  à douala dans quelques agences de  voyages qui ont pignon sur rue, le Ministre des Transports, Jean Ernest Masséna NGALLE BIBEHE , s’est intéressé à l’état technique des bus, les programmes de rotation des chauffeurs. Il s’est assuré que les transporteurs ont des salles de repos et des cantines aménagées par lesdites agences. Les garages ont été également contrôlés. Le ministre a constaté que des efforts ont été fournis par les promoteurs des quatre agences de voyages.

Il profite de l’occasion pour sensibiliser les chauffeurs sur le respect du code de la route, sur les surcharges et les excès de vitesse à proscrire.

Le ministre ne s’est pas que limité aux conditions des transporteurs. Il s’intéresse aussi aux transportés. Il a pu voir comment les voyageurs sont accueillis dans ces agences de voyages et l’état des toilettes. Tous pour rassurer les voyageurs présents.

Cette descente inopinée du Ministre des Transports  sur le terrain, intervient quelques jours seulement après la réunion de concertation  qu’il a présidé le 14 juillet 2019.avec les responsables des Syndicats Nationaux du Secteur des Transports Routiers du Cameroun à l’effet de désamorcer  leurs différents mouvements de grève. On le sait et c’est un rappel, A l’issue des échanges  fructueux avec le Ministre des Transports,  Jean Ernest Masséna NGALLE BIBEHE, au cours  de la réunion de concertation  tenue ce dimanche là, les responsables des Syndicats  Nationaux du  Secteur des Transports  Routiers du Cameroun  après avoir pris    connaissance des actions menées par le Gouvernement , traduisant sa  volonté  de lutter contre le transport  routier clandestin, ont décidé de lever leur mot d’ordre de grèves piquées du 15 juillet 2019.

A titre de rappel, 70% des accidents  de la circulation au Cameroun sont  dus aux facteurs humains 20% à l’état technique  des véhicules et  10% à l’état des routes soit plus de 1000 morts  et près de 5000 blessés sur les routes par an. Tout cela entraîne des pertes matérielles et financières évaluées à près de 100 milliards de fcfA. chaque année. ces statistiques et  bien d’autres, ont été dévoilées au cours du point de presse donné le mardi 02 avril 2019 par le ministre des transports.

Selon le dernier rapport d’évaluation  de la Banque mondiale, la politique de sécurité  routière a permis à date, la réduction de 31 % du nombre d’accidents. Pour le ministre des transports, Jean-Ernest Masséna Ngallè Bibehe, il s’agit d’un combat permanent qui interpelle tous les acteurs.

Abena Jonas
Journaliste et web journaliste, directeur des publications du journal Afrikinfo.net, Température  Contact : 697608331 ( Whatsapp ) Email : [email protected] // [email protected]