juillet 2022
L M M J V S D
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Cameroun- Présidentielle 2025 : La LEKIÉ veut encore BIYA comme champion

Cameroun- Présidentielle 2025 : La LEKIÉ veut encore BIYA comme champion 3

Cameroun- Présidentielle 2025 : La LEKIÉ veut encore BIYA comme champion

Les victoires de demain se préparent dès maintenant. C’est sous ce prisme d’idées que la nouvelle carte politique a été dessinée. Dans la Lékié, les patrons de sections, sous sections et comités de base sont connus. Au cours de leur installation, le 31 octobre, à la maison du parti de Monatélé, par le Ministre Henri Eyébé Ayissi, ils ont émis un vœu consensuel. Celui de porter leur champion de toujours à la présidentielle à venir.

Avec en tête comme chef de fil Henri Eyébé Ayissi, les militants du Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais ( RDPC) sont unanimes. L’actuel chef de l’Etat du Cameroun est encore solide comme un rock. Du haut de ses 87 ans, Paul Biya continue à bénéficier de la confiance de ses pairs. C’est en tout cas, le visage qu’a montré, dimanche dernier, ses camarades du parti de la flamme dans le département de la Lekié, région du Centre.
Tous ont répondu présents. Élites membres du gouvernement, conseilkers régionaux, membres et sympathisants du parti au pouvoir. On note également à ce grand rassemblement, la présence d’invités de marque et de choix. Parmi lesquels, le Sénateur Fon CHAFACK ou encore celle de Théophile Baoro, Vice président à l’Assemblée Nationale et bien d’autres qui sont venus joindre leur voix à celle de la Lekié afin d’intensifier l’appel ultime du peuple.

Senateur Fon CHAFACK, en tenue traditionnelle ;  Jules Marcelin Djaga, en chemine blanche ;  Théophile Baoro, à la droite du ministre Henri Eyebe Ayissi immortalisent l'occasion
Senateur Fon CHAFACK, en tenue traditionnelle ; Jules Marcelin Djaga, en chemine blanche ; Théophile Baoro, à la droite du ministre Henri Eyebe Ayissi et les autres invités de marque immortalisent l’occasion

Pour Théophile Baoro, Vice président à l’Assemblée Nationale « Nous apprécions la proactivité dont fait montre la Lekié. Vous savez, avant les élections de 2018, il y a ce qu’on appelle l’appel du peuple. Et cet appel a commencé à Monatélé. Dans tous les évènements qui ont marqués le RDPC, la Lekié a toujours répondu présente. Aujourd’hui encore, dans l’organisation RDPC, on laisse libre court aux délégations permanentes départementales de prendre les initiatives. Il a pris l’initiative de solenniser l’installation des présidents de section. Maintenant qu’ils sont installés, ils peuvent commencer leur travail. » Un travail qui selon certaines voix vise à redynamiser le parti pour des échéances électorales à venir. « L ‘appel du peuple à nouveau pour l’élection de 2025, ça commence par Monatélé. Et on dit que pour aller loin, c’est ensemble. Mais pour aller vite, c’est seul. Tous les militants du RDPC se sont mis ensemble pour amener plus loin la victoire du chef de l’Etat », conclue Théophile Baoro.
Munis des drapeaux, de youyous, et des effigies de leur champion, le message se crie à qui veut l’entendre. « Paul Biya est le candidat naturel du RDPC  aujourd’hui et toujours.»
En abondant dans ce sens, le sénateur CHAFACK, Fon du BANGOLAM croit en un Cameroun un et indivisible et avoue que le président Paul Biya reste l’homme de la situation. « je me rappelle dans le passé, le président Paul Biya avait toujours lancé sa campagne ici à Monatélé. Je voudrai remercier la population de Monatélé pour l’accueil chaleureux qu’ils ont réservé aux déplacés internes du Nord-Ouest. On les retrouve partout à Obala, Sa’a, Monatélé. Et ils vivent sans problème. Je pense que l’esprit qui anime la population de Monatélé avec ses frères du Nord-Ouest et du Sud-Ouest est bon enfant. Je réitère ma position. Je crois en un Cameroun un et indivisible. Nous avons payé le prix et nous continuerons à payer »

Un militant concaincu de la première heure
Un militant concaincu de la première heure

De ce fait, avec un RDPC NEW LOOK en cette année 2021, la Lekié croit dur comme fer que la victoire du président Paul Biya est une certitude. Car, il faut absolument parachever son œuvre. D’où l’appel au consensus national.

 

Réaction

Henri Eyébé Ayissi

« Lekié considère que le bilan du Chef de l’Etat, le profil du chef de l’Etat se conjuguent pour le mettre en perspective comme l’homme de la situation. »

Cameroun- Présidentielle 2025 : La LEKIÉ veut encore BIYA comme champion 6

« Je suis heureux de pouvoir dire que, les organes de base du RDPC élus à travers une élection qui a été constatée et validée sont entrés en fonction comme la hiérarchie du parti l’a prescrit. Ils sont donc dès maintenant commis au travail. Il a été prescrit de se conformer au directives de la hiérarchie du parti dans un soucis d’efficacité avec tous les enjeux de mobilisation du parti à la base par rapport aux enjeux de l’heure. Il a été également aujourd’hui question, après cette installation, de considérer la perspective de cet anniversaire de l’accession du président de la république à la tête de la magistrature suprême. La Lekié considère que le bilan du Chef de l’Etat, le profil du chef de l’Etat se conjuguent pour le mettre en perspective comme l’homme de la situation. Nous avons au niveau de la Lekié, que ce monument de sagesse avec les performances qui sont les siennes a la priorité des affaires de notre pays au-delà du plan régional et international. C’est cet homme, cette haute personnalité que la Lekié appelle à ce qu’elle se prépare à poursuivre son œuvre pour le parachever. D’ores et déjà, nous avons lancé un consensus national en vue de sa candidature pour 2025 au moment venu. Mais je tiens à souligner que c’est le soucis, l’optique d’installer dans les esprits, des continuités des consensus positifs face aux mutations que nous connaissons dans les différents domaines. Il nous faut bâtir des consensus positifs et forts sur des points essentiels. Et le consensus au niveau national doit être que le bâtisseur de ce Cameroun soit appelé naturellement par nous pour qu’il poursuive son œuvre de l’émergence. »

Abena Jonas
Journaliste et web journaliste, directeur des publications du journal Afrikinfo.net, Température  Contact : 697608331 ( Whatsapp ) Email : [email protected] // [email protected]