juillet 2022
L M M J V S D
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Cameroun- Prévention des changements climatiques : Yaoundé s’attache les services du MINT

Cameroun- Prévention des changements climatiques : Yaoundé s'attache les services du MINT 1

Cameroun- Prévention des changements climatiques : Yaoundé s’attache les services du MINT

Un accord cadre de collaboration entre le Ministère des Transports, représenté par le patron de ce département ministériel Jean Ernest Masséna NGALLE BIBEHE et le Maire de la ville de Yaoundé, Luc MESSI ATANGANA est scellé. C’était, le 28 avril 2022, à Yaoundé en présence du Ministre délégué auprès du Ministre des Transports, le Secrétaire général, le Directeur de la Météorologie nationale et ses collaborateurs.

Comme toutes les villes du Cameroun, la ville de Yaoundé subit des affres ou les méfaits liés aux changements climatiques, des fortes pluies accompagnées d’inondations et qui causent des désagréments divers aux riverains. Selon Luc MESSI ATANGANA, super maire de la ville de Yaoundé, « Après divers constats, entre autres les changements climatiques qui se manifestent aujourd’hui dans notre ville Yaoundé par exemple par les fortes pluies entraînant de fréquentes inondations, ou encore autres constats, des données climatologiques, climatiques ou hydrologiques sont devenues insuffisantes et irrégulières enfin comme autre constat, la rareté de la ressource en eau entrainant des désagréments divers auprès de nos populations… Cet accord va donc permettre à la mairie de la ville de pouvoir disposer d’informations à défaut d’anticiper, tout au moins essayer de mieux gérer tous les phénomènes qui pourraient survenir et découlant de changements climatiques. » Confie le super maire de la ville de Yaoundé.

Cet accord qui va durée de 10 ans renouvelable, a pour objectif de favoriser la collecte et le passage des données dans le domaine de la météorologie et de la climatologie, de promouvoir la recherche scientifique, de renforcer les capacités du personnel de la Mairie de Yaoundé et enfin de développer des mesures résilientes pour un développement durable.
D’après le directeur de la météorologie au ministère des transports Tchinda Tazoh, cet accord va permettre d’anticiper les affres climatologiques afin réduire les drames. « Nous allons d’abord faire une étude de la densification du réseau de collecte des données dans la ville. Ce qui nous permettra de collecter les données qui peuvent être intégrer dans la prise des décisions de réalisation de certains travaux dans la construction des infrastructures, la gestion des eaux pluviales dans la ville, l’aménagement urbain et bien d’autre. Et par la suite, nous allons mettre un mécanisme d’alerte précoce qui feront en sorte que les prévisions qui seront émises, les populations pourront le savoir à temps et prendre des mesures nécessaires pour se protéger. Comme nous le savons toutes les villes subissent un impact fort des effets du changement climatique et l’un des moyens pour protéger le processus de développement durable, c’est l’intégration de l’information météorologique dans le processus de prise de décision donc pour toutes nos activités. Que ce soit les activités touristiques, que ce soit la santé, les travaux publics. »

Avant la ville de Yaoundé, c’est la ville de Douala qui a signée un accord similaire avec le ministère des transports.

Abena Jonas
Journaliste et web journaliste, directeur des publications du journal Afrikinfo.net, Température  Contact : 697608331 ( Whatsapp ) Email : [email protected] // [email protected]