Cameroun- Régionales 2020 : les gouverneurs, en mission impossible

Cameroun- Régionales 2020 : les gouverneurs, en mission impossible 1

Ils ont reçu la lourde charge de s’assurer de la tenue effective des premières élections régionales au Cameroun. La deuxième conférence annuelle des gouverneurs, tenue pendant deux jours à Yaoundé a permis de faire le point avec le Minat Paul Atanga Nji à quelques jours de l’échéance.

Le grand jour approche et les esprits s’échauffent. La question selon laquelle les élections régionales auront bel et bien lieu a déjà été évacuée. Sur le tatami, est couché désormais les stratégies et les mesures de sécurité mis en place pour le bon déroulement de cette première au Cameroun.
Le 06 décembre prochain, le Cameroun a rendez vous avez son histoire. A cet effet, selon le ministre de l’administration territoriale Paul Atanga Nji, rien ni personne ne se mettra en travers ce rendez-vous historique pour l’État du Cameroun. « Cette haute décision du chef de l’Etat constitue de la vue générale un pas décisif, une étape historique vers la consolidation et l’approfondissement de la décentralisation au Cameroun. », confie t-il.
De ce fait, pour que cela ait lieu, les gouverneurs des 10 régions du pays ont la lourde charge de veiller au grain. « les élections du 06 décembre 2020 doivent avoir lieu sur l’ensemble du territoire national dans la sérénité et dans la transparence. » s’adressant aux gouverneurs. Avant d’ajouter que, « un accent particulier devra être mis comme par le passé sur l’accompagnement toujours apporté à Élections Cameroon (…) Cet accompagnement devra porter sur la sécurité des membres des collèges électoraux, du personnel et des locaux. Ainsi que celle du matériel électoral. Ici comme ailleurs, la vigilance et le professionnalisme doivent être de rigueur. » instruit le Minat aux différents gouverneurs.
A titre de rappel, selon le Minat, globalement, la situation sécuritaire dans les régions du Nord-ouest et du Sud-Ouest est sous contrôle. Bien que pour lui, ses régions sont encore marquées par des exactions affectant l’état d’esprit des populations.
In fine, Paul Atanga Nji se veut clair. « Je vous engagé messieurs les gouverneurs à y veiller particulièrement et personnellement. »

Abena Jonas
Journaliste et web journaliste, directeur des publications du journal Afrikinfo.net, Température  Contact : 697608331 ( Whatsapp ) Email : [email protected] // [email protected]