Cameroun- Renforcement et promotion de l’esprit patriotique : Une nuit de REAMORCE pour galvaniser le personnel du MINJEC

Cameroun- Renforcement et promotion de l’esprit patriotique : Une nuit de REAMORCE pour galvaniser le personnel du MINJEC 1

Cameroun- Renforcement et promotion de l’esprit patriotique : Une nuit de REAMORCE pour galvaniser le personnel du MINJEC

Le Ministre de la Jeunesse et de l’Education Civique, Mounouna Foutsou a présidé la nuit du Réarmement, Moral, Civique et Entrepreneurial ( REAMORCE ) au Centre d’Instruction et d’Application de la Police de Mutengene, région du Sud-Ouest, le 21 juillet 2022.

« Avant de regarder les ordures qui se trouvent sur la cour du voisin, rassure toi que la tienne est propre. » c’est dans cet optique, que le ministre de la jeunesse et de l’éducation civique Mounouna Foutsou a inscrit dans le programme de son séjour de travail dans le Sud-Ouest, la nuit du REAMORCE. Il est en effet question pour Mounouna Foutsou de s’assurer du bon état d’esprit du personnel du département ministériel dont il a la charge. Question pour ces derniers de retransmettre à leur tour l’esprit reçu.
C’est par le chant patriotique « La Voix de la Nation » exécuté sous la conduite de Samba Aloma Floribert, chef service au Minjec, et par ailleurs Officier de réserve, que s’ouvre la manifestation. Un chant couramment repris au Cameroun et qui symbolise l’attachement au Cameroun et aux institutions de la République.
Par la suite, place est donné au plat de résistance. Le Dr Nith Pierre, Commissaire Divisionnaire et Commandant du Centre d’Instruction et d’Application de la Police (CIAP) de Mutengene, a entretenu les participants sur le thème « La Voix de la Nation ». L’on retient la nature du commandement, l’importance et les principes du commandement, des textes juridiques notamment le code pénal, instituant le commandement sans lequel, la société serait une cour de liberté où chaque agent agirait à sa guise.

La propagation des fausses nouvelles (fakes news), les actes de terrorisme, l’outrage aux races et aux religions et autres actes de vandalisme font également partie des sujets évoqués. Pour ce qui est des fonctionnaires et agents de l’Etat, le Dr Nith Pierre a recommandé la prudence face aux pièges posés par les réseaux sociaux, l’usurpation de fonctions et de titres.

 

Abena Jonas
Journaliste et web journaliste, directeur des publications du journal Afrikinfo.net, Température  Contact : 697608331 ( Whatsapp ) Email : [email protected] // [email protected]