Cameroun- Entrepreneuriat : Le MINPMEESA finance encore près d’une dizaine de jeunes

Cameroun- Entrepreneuriat : Le MINPMEESA finance encore près d’une dizaine de jeunes 3

Cameroun- Entrepreneuriat : Le MINPMEESA finance encore près d’une dizaine de jeunes

Le ministre des Petites et Moyennes Entreprises, de l’Économie Sociale et de l’Artisanat ( Minpmeesa) Achille Bassileken III a procédé, ce 27 juin, à Yaoundé à la remise des subventions aux lauréats de la première cuvée de la pépinière nationale pilote d’entrepreneur d’Edéa.

Il était temps. Deux années se sont écoulées après avoir reçu leur parchemin de fin de  formation comptant pour la première cuvée de la pépinière nationale pilote d’entrepreneur d’Edéa. Les lauréats de cette première promotion ont reçu des subventions de l’Etat. C’était au cours de la double cérémonie de lancement de micro entreprise et de PME (MPME), et des remises des subventions aux lauréats pilote d’entreprise d’Edéa. C’est donc environ 10 jeunes qui ont bénéficiés de cet accompagnement gouvernemental pour s’installer à leur propre compte.

Le ministre Achille Bassileken III,  s’est chargé de remettre à chacun sa côté part en fonction des differents projets soumis.

Au total, c’est près de 100 millions de Fcfa, qui ont été répartis entre ces jeunes dans le but de faire asseoir la volonté gouvernementale dans le processus de la libéralisation des économies, et la mise en valeur des PME.

Par ailleurs, cette double cérémonie était l’occasion de sensibiliser tous les acteurs de « l’écosystème entrepreneurial camerounais sur le rôle fondamental que jouent les MPME pour atteindre des objectifs de développement durable (ODD) des Nations Unies et de la stratégie de développement 2020-2030. ».

Cameroun- Entrepreneuriat : Le MINPMEESA finance encore près d’une dizaine de jeunes 5

En rappel, c’est le 20 septembre 2018, dans le village Ntoumba dans l’arrondissement d’Edéa 1er, qu’a été installé les tout-premiers responsables de la cellule provisoire de coordination de la pépinière Nationale d’Entreprises d’Edéa. Et c’est en 2020, que la première cuvée d’apprenants a reçu précieux sésame pour faire valoir ce que de droit. Il s’agit donc de la toute première cuvée de la pépinière nationale pilote d’entrepreneur qui après avoir fini la formation, reçoit le soutien de l’État.

Il faut souligner que la pépinière est structurée autour d’une administration comportant une direction générale qui se charge de la mise en œuvre d’un environnement de service adapté et appuyée par la politique nationale d’accompagnement de création d’entreprise piloté par le MINPMEESA.

 

JEAN JACQUES MVONDO

Abena Jonas
Journaliste et web journaliste, directeur des publications du journal Afrikinfo.net, Température  Contact : 697608331 ( Whatsapp ) Email : [email protected] // [email protected]