Cameroun- 56ème fête de la jeunesse : Mounouna Foutsou jette les dés

Cameroun- 56ème fête de la jeunesse : Mounouna Foutsou jette les dés 1

Cameroun- 56ème fête de la jeunesse : Mounouna Foutsou jette les dés

Le Ministre de Jeunesse et de l’Éducation Civique ( MINJEC) a donné, hier, 01er février, dans la Commune de Poli, le kick off officiel des activités marquant la célébration de la fête de la jeunesse édition 2022. C’était en présence des autorités locales et élites de la localité, aux rangs desquels le Ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Gabriel Mbairobe, le Ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle Issa Tchiroma Bakary ou encore le Gouverneur de la région du Nord, Jean Abate Edi’i.

C’est dans une ambiance totalement festive que le patron du département en charge de la jeunesse et de l’éducation civique a déclaré lancer les activités devant meublées les onze jours à venir sur l’étendue du territoire national.
Pour la circonstance, le maire de la commune hôte, Sa Majesté Sadou Yaouba n’a pas manqué de souligner l’honneur qui est fait à sa Commune en accueillant cette cérémonie dans un contexte de CAN TotolEnergies 2021. Il en a profité pour présenter ainsi ladite Commune qui compte 70 mille âmes et dont 70% de la population est jeune. Il poursuit en reconnaissant que cette jeunesse a bénéficié de plusieurs projets gouvernementaux parmi lesquels le financement de 35 projets de jeunes à hauteur de 32 millions 600 par le PAJER-U ou encore 40 projets à plus de 18 millions par le Pts-jeunes.

À ce sujet, le Président Communal du CNJC Mohaman Yaouba lors de de sa prise de parole, en témoignant toute sa gratitude envers le Chef de l’État Paul Biya pour l’encadrement de la Jeunesse, il indique que la Jeunesse a déjà bénéficié plusieurs fois de l’attention du gouvernement afin d’accroître sa participation au développement du Cameroun. Le président Communal cite ainsi la création des CMPJ, la mise en place du 1er Conseil Municipal Jeune, la formation des Médiateurs Communautaires et des Moto-taximen.

Photo de famille entre le maire de POLI et le 1er Conseil Municipal Jeune
Photo de famille entre le maire de POLI et le 1er Conseil Municipal Jeune

Placé sous le thème « Jeunesse et participation volontaire aux grands défis du Cameroun » cette 56ème édition s’inscrit dans une dynamique de relever le défi du développement.
Pour Fadimatou Iyawa Ousmanou, Présidente du Bureau national du Conseil National de la Jeunesse du Cameroun (CNJC) ce thème témoigne à suffisance que les jeunes sont capables de relever les défis qui s’imposent à eux. Faisant la revue des projets des jeunes financés par le Minjec, elle souligne que plusieurs administrations publiques participent également au rayonnement de la Jeunesse à l’instar du Minader dont elle salue la présence. Elle invite par ce fait les jeunes à faire bon usage de tout ce soutient à eux donné. Fadimatou Iyawa Ousmanou revient sur les grandes activités du CNJC durant l’année 2021 comme la campagne de lutte contre la COVID-19 ou encore le 2ème anniversaire du CNJC.

Cette cérémonie riche en son et en couleur a aussi donné l’opportunité à la commune de Poli de montrer de quoi elle est capable en matière d’accueil. Danses traditionnelles, prestations comiques, autant d’ingrédients de la bonne humeur pour mettre tous ceux ayant effectué le déplacement d’esquisser un sourire.

D’une pierre deux coups

Durant son séjour à Poli, dans le département du Faro, Mounouna Foutsou ( Minjec) a offert des appuis du PTS-JEUNES.

Appuis du PTS-jeunes offert aux bénéficiaires de la localité de POLI
Appuis du PTS-jeunes offert aux bénéficiaires de la localité de POLI

Ces appuis sont constitués de motoculteurs, de motopompes, de tricycles et casques de sécurité, des tablettes, de sacs d’engrais, des mangeoires, des râteaux, des machettes, des brouettes, etc… Toute chose qui redonnent le sourire aux bénéficiaires. Par ailleurs, des attestations et des kits ont été remis aux jeunes médiateurs communautaires (MC) et conducteurs de moto-taxi formés formés en Réarmement moral, civique et entrepreneurial, en communication inter-personnel ou encore en leadership. Les mototaxis ont eux été formés en Réarmement moral, civique et entrepreneurial, en geste de premier secours, en règlement dans le secteur du transport ou encore en sécurité routière. Les kits sont constitués de kits et magnétophones.

Intermède culturel
Intermède culturel

Poli, Cité du vivre-ensemble harmonieux, ville historique, dont le sol et le sous-sol regorgent d’importantes ressources à la fois archéologiques, minières, écotouristiques, agropastorales et culturelles…, est un trésor et une niche de richesses pour toutes les populations en général et de la jeunesse en particulier.
En rappel, à chaque édition, le Ministre de la Jeunesse et de l’Education Civique accompagné des structures partenaires procède, dans une localité donnée du territoire national, au lancement officiel des manifestations. C’est donc comme la ville de POLI, dans la région du Nord, qui a l’insigne honneur d’être choisie.
Le lancement délocalisé faut-il le relever, constitue une opportunité donnée au Ministre de la Jeunesse et de l’Education Civique qu’accompagnent les autres Membres du Gouvernement, d’aller à la rencontre du Cameroun profond pour communier, partager et échanger avec les populations, notamment la jeunesse de la localité choisie.
Pour le Minjec, « C’est également une occasion de toucher du doigt, non seulement les réalités de la vie quotidienne de cette cible afin de lui apporter la bonne information, mais également, de présenter et d’évaluer les réponses gouvernementales proposées pour résoudre leurs problèmes, notamment à travers la mise en place de plusieurs Projets et Programmes destinés à leur insertion socio-économique.
Il permet également de consolider au sein des populations, le sentiment d’appartenance à un seul et indivisible pays, le Cameroun, tout en promouvant les valeurs communes que sont : la paix, la tolérance, le travail, le vivre ensemble harmonieux, la solidarité, l’unité et d’Intégration Nationale dans un environnement secoué par des crises de toutes sortes. »

La onzaine de la jeunesse

Pour cette édition, les activités retenues en ligne et en présentiel, dans le strict respect des mesures gouvernementales de lutte contre la Covid-19, se présentent ainsi qu’il suit :
– le lancement officiel des manifestations ;
– le lancement officiel du Programme National d’Education Civique par le Réarmement Moral, Civique et Entrepreneurial (PRONEC-REAMORCE) à travers les après-midi jeunesse ;
– les villages jeunesse en présentiel et en virtuel ;
– le Parlement jeunesse ;
– la poursuite de la mise en œuvre des Conseils Municipaux et Régionaux Jeunes ;
– l’intensification de la campagne nationale d’éducation civique sur les réseaux sociaux ;
– l’opération « CAN citoyenne et patriotique » ;
– un « hang out » spécial entre les Membres du Gouvernement et les jeunes ;
– le défilé en groupes restreints.

Naturellement, les activités sus-citées vont être menées dans le stricte respect des mesures barrières édictées par le Gouvernement de la République en vue réduire à sa simple expression, la pandémie à Covid-19. « Je vous exhorte d’ailleurs à continuer à vous faire vacciner afin de briser la chaine de contamination du coronavirus. » conclu le MINJEC.

 

Abena Jonas
Journaliste et web journaliste, directeur des publications du journal Afrikinfo.net, Température  Contact : 697608331 ( Whatsapp ) Email : [email protected] // [email protected]