Cameroun – Yoko : l’ouverture officielle au monde se précise

Hôtel de ville de Yoko
Hôtel de ville de Yoko

La localité de Yoko dans le département du Mbam et Kim sort petit à petit de son visage nostalgique. Le ministre de l’administration territoriale et de la décentralisation Réné Emmanuel Sadi, a procédé à l’inauguration De l’hôtel de ville de la mairie et du centre écotouristique de cet arrondissement.

Habituellement reconnue pour être une destination périlleuse pour les prisonniers, la localité de Yoko,  s’offre un nouveau visage. Ce qui était obstacle, il y a quelques années devient aujourd’hui un avantage. Grâce à la persévérance et l’abnégation de son maire Dieudonné Annir Tina, la ville commence à avoir une mine joyeuse. En effet, en plus de l’hôtel de ville fièrement bâti au centre ville, la commune de Yoko s’est offerte une destination touristique de choix. Bâti sur un terrain d’un hectare, le Centre Ecotouristique Intégré de Yoko ambitionne de répondre progressivement à la demande en logement formulés par les nombreux touristes et visiteurs.

La double cérémonie d’inauguration de ces édifices était présidée par le Minatd Réné Emanuel Sadi, le 23 février dernier. En effet, selon le Minatd « Cet arrondissement peut en outre s’enorgueillir de ses nombreux atouts naturels, notamment son paysage, un paysage luxuriant, verdoyant, pittoresque, propice au tourisme ; mais également de ses terres arables, abondantes et fertiles, toutes favorables aux activités agropastorales à vocation non seulement de subsistance, mais aussi industrielle. ». Pour ce fait, la le nouvel Hôtel de ville est conçu pour s’adapter aux évolutions du temps. C’est une construction durable, écologique, à proximité d’une forêt urbaine, répondant aussi aux besoins d’une ville grandissante et en plein essor.

Précisons que, l’arrondissement de Yoko dans le département du Mbam-et-Kim profite des grands projets engagés par le gouvernement de la république, notamment, le bitumage en cours de la route Batchenga – Ntui – Yoko – Lena pour présenter aux yeux du monde sa diversité culturelle.