entreprenariat jeune au Niger: les Nigeriens cherchent des idées au Cameroun

les nigériennes s'ouvrent à l'entreprenariat jeune

Une mission nigérienne vient de séjourner dans la capitale politique du Cameroun. L’objectif étant de s’enquérir de l’expérience pour la développer le secteur de l’entreprenariat jeune du Niger.

La délégation nigérienne en mission au Cameroun et conduite par le Ministre de l’entreprenariat et de la jeunesse, Ibrahim Issifi Sadou, a été reçue en audience par le ministre camerounais de la jeunesse et de l’éducation civique (Minjec) Mounouna Foutsou. Au cours de cette séance de travail, les membres de la délégation nigérienne, associés à son excellence Abdou Salifou, Consul du Niger au Cameroun et l’honorale Boulou Mamadou de l’assemblée nigérienne; ont émis le vœu d’entrer à l’école de la gestion des problèmes liés aux jeunes du Niger et de leurs inculquer la notion d’entreprenariat  jeune pour leurs insertions sociales.  » la politique de notre président est de diminuer le chômage pour éradiquer les problèmes auxquels nous faisons face. Notamment, les inondations et les attaques terroristes« .

Constitué   des programmes gouvernementaux d’appui destinés à l’encadrement des jeunes en milieu urbain et/ou rural, la politique gouvernementale camerounaise en rapport avec les jeunes, est claire. Élaborer et mettre en œuvre des stratégies appropriées pour faciliter la contribution de la jeunesse au développement du pays et à la promotion des valeurs de paix, de travail, de démocratie et de solidarité. Il est de ce fait, question d’inculquer l’esprit de bonne moralité à la jeunesse ; prendre en compte des préoccupations des jeunes dans les stratégies d’entreprenariat des différents secteurs ; veiller à l’insertion sociale des jeunes ruraux et urbains ; la promotion de l’intégration nationale ; de la promotion économique et sociale des jeunes et de leurs associations ou encore du suivi des activités des mouvements de jeunesse. Pour atteindre ses objectifs, le ministère camerounais en charge des jeunes décentralise le travail. Des organismes relevant de chaque domaine de compétence sont mis sur pied. On peut par exemple citer, le Service Civique National de Participation au Développement ; le Conseil National de la Jeunesse.

Au regard de tout ce champs d’action du gouvernement camerounais, on peut comprendre pourquoi, le jeune ministère nigérien en charge de l’entreprenariat et de la jeunesse veut s’appuyer sur l’expertise camerounaise afin de booster l’entreprenariat jeune pour relever le niveau économique du Niger.

Par Jonas Abena

Abena Jonas
Journaliste et web journaliste, directeur des publications du journal Afrikinfo.net, Température  Contact : 697608331 ( Whatsapp ) Email : [email protected] // [email protected]