FOTRAC 2022 : Achille Bassilekin III reçoit une délégation des femmes Africaines

FOTRAC 2022 : Achille Bassilekin III reçoit une délégation des femmes Africaines 5

FOTRAC 2022 : Achille Bassilekin III reçoit une délégation des femmes Africaines

À quelques jours de l’ouverture officielle de la 13ème édition de la Foire Transfrontalière d’Afrique Centrale, la présidente du Réseau des Femmes Actives d’Afrique Centrale Jeanne Danielle Nlate et une délégation des femmes issues de pays d’Afrique Centrale et de la CDEAO venues participer à cette 13ème édition ont été reçues en audience, par le Ministre des Petites et Moyennes Entreprises de l’Economie Sociale et de l’artisanat Achille Bassilekin III. C’était, le mercredi, 27 juillet 2022, à Yaoundé.

À moins quelques heures du coup d’envoi de la 13ème édition de la Foire Transfrontalière d’Afrique Centrale ( FOTRAC), les petits plats sont bien insérés dans les grands pour que ce rendez-vous annuel devenu traditionnel soit un véritable succès. La mise en place faites, les différentes délégations locales et étrangères sont déjà en place sur le site en guise de s’acclimater avec le terroir. Y sont déjà présentes massivement en terre camerounaise, les délégations du Tchad, de la RCA, la Guinée Équatoriale, la RDC, les ressortissants d’Afrique de l’Ouest soit Togo, Sénégal, Côte d’Ivoire. Il faut préciser que ces délégations arrivent pour ma plupart par voie terrestre.
De ce fait en marge des festivités qui s’annoncent époustouflantes, les différentes délégations sous la conduite de la présidente du Réseau des Femmes Actives d’Afrique Centrale Jeanne Danielle Nlate font un arrêt majeur au Ministère des Petites et Moyennes Entreprises de l’Economie Sociale et de l’Artisanat où elles ont été reçues en audience par le patron des lieux Achille Bassilekin III. « C’était une visite de courtoisie avec les sœurs d’Afrique Centrale venues participer à cette 13ème édition. Aux côtés du Ministère du Commerce, le MINPMEESA a œuvré pour que nous puissions être résilientes et atteindre ce cap. Donc il était question aussi de dire merci […] N’oublions pas que le MINPMEESA auparavant avait une autre fonction au Ministère du Commerce qui parraine le Fotrac. Et pendant quatre années, il est descendu sur le terrain. Il nous a accompagné, il a touché du doigt les réalités. N’oublions pas que la zone frontalière est une zone rurale où on a ardemment besoin des autorités qui pourraient essayer de relever tous ce qu’il y a comme difficultés et mener des interventions. Donc ce que les PME et d’autres entreprises citoyennes ont apporté n’est pas à dénombrer. Si nous avons été résilientes, si nous avons pu tenir 15 ans de travail, c’est grâce au Ministère des PME. » confie la présidente du REFAC avant de compléter que cette visite était aussi l’occasion « de discuter de certaines orientations à prendre dans la collaboration et le partenariat avec le MINPMEESA, d’où la présence de nos consœurs parce que nous parlons aujourd’hui de la ZLECAF ( Zone de libre échange continentale Africaine). Et on sait que le MINPMEESA s’intéresse à la ZLECAF. Il est question de pouvoir stimuler d’abord, les femmes entreprenantes et entrepreneurs et de façon générale les PME, l’artisanat. Et nous parlons d’économie sociale, nous parlons d’intégration socio-économique. Donc, il fallait évaluer déjà le passif et faire des projections dans le sens de l’intégration socio-économique donc du made in Cameroon dans le rayonnement du made in Africa et la zone de libre échange continentale Africaine. »FOTRAC 2022 : Achille Bassilekin III reçoit une délégation des femmes Africaines 7

Il faut le rappeler, la FOTRAC qui est rendu à sa 13ème édition est organisée dans un zone des trois frontières. « Il est évident que le Cameroun détient la palme d’or du leadership en matière d’intégration régionale et d’intégration socio-économique de façon particulière. Ce que vous aurez constaté, je parlais du tri point du Gabon, Cameroun, Guinée Équatoriale. » déclare Jeanne Danielle Nlate.FOTRAC 2022 : Achille Bassilekin III reçoit une délégation des femmes Africaines 8

Cette année, les activités se déroulent dans les trois villes frontalières donc Kyé-Ossi qui abrite le cite de la foire, Ebebeyin en Guinée Équatoriale où, deux grandes activités entre autres une conférence sur la paix et puis l’élection Miss intégration régionale ambassadrice de paix vont se tenir. À BITAM aussi, d’autres activités sont au programme. Selon la coordonnatrice de la FOTRAC, « ce que l’on pourra bien voir, c’est l’artisanat du Cameroun, c’est le PME camerounaise, c’est les femmes, les organisations de la société civile. C’est les GIC, coopératives et autres, dans toute leur splendeur. Il est question de rendre visible tous ces acteurs au développement. De les mettre en synergie d’action avec ceux qui viennent d’ailleurs. Donc exporter le Cameroun est déjà notre mission première. »

Il y aura donc tout type d’acteurs : les jeunes, les femmes et organisations, les institutions régionales, continentales, internationales, telles que UNOCA ( Les Nations-Unies pour l’Afrique Centrale), le MINPMEESA, les startup, les grandes entreprises seront au rendez-vous. « Il faut noter que le gouvernement du Cameroun a facilité la mise en place de cet outil intégrateur qu’est la FOTRAC, par un arrêté interministériel élargi au secteur privé. C’est donc une grand-messe. » conclue la présidente du REFAC.

Le rendez-vous est donc pris le 30 juillet 2022 pour l’ouverture officielle. Jusqu’au 06 août 2022, les trois villes Kye-Ossi, Bitam et Ebibeyin vont vibrer au rythme de la Foire Transfrontalière d’Afrique Centrale avec en fond de toile, la question de l’intégration régionale avec la libre circulation des personnes et des biens se pose encore avec acuité.

Abena Jonas
Journaliste et web journaliste, directeur des publications du journal Afrikinfo.net, Température  Contact : 697608331 ( Whatsapp ) Email : [email protected] // [email protected]